Les perles d'un métier qui n'est peut-être pas "le plus beau du monde", mais réserve tout de même quelques beaux moments. Quand il faut désigner un élève par un nom, je pioche dans la liste des saints du jour sur Nominis.

Le plus beau métier du monde (#3)

Rédigé par MBKto - - Aucun commentaire

En 5eme, on étudie "les inégalités devant l'alphabétisation". Je donne à mes élèves un travail de recherche à faire sur Malala Yousafzai et, pour éviter le copier-coller-sans-lire, je leur fais rédiger une "fausse" interview de la jeune fille par un journaliste. Je leur impose les questions, ils doivent faire les recherches pour pouvoir rédiger les réponses que Malala donnerait "si...".

Les questions sont ainsi rédigées :

  1. Chère Malala, vous êtes Pakistanaise : expliquez-nous quelle a été votre histoire dans votre pays, et pourquoi vous avez dû vous réfugier, avec votre famille, au Royaume-Uni.
  2. Le 12 juillet 2013, vous avez pris la parole à l’ONU, devant des chefs d’État et de gouvernement du monde entier. Que leur avez-vous dit ?
  3. Dès l’âge de 11 ans, vous témoigniez de la situation des filles au Pakistan sur un site internet ; c’est votre père qui vous y a incité. Pouvez-vous nous expliquer qui il est ?
  4. Vous avez reçu le prix Nobel de la paix en 2014. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?

Quand un (très bon) élève se prend au jeu, on a de belles surprises.

Le plus beau métier du monde (#2)

Rédigé par MBKto - - Aucun commentaire

Fin d'année. Le conseiller d'éducation des 5èmes vous annonce que cet élève, qui a pourri la classe toute l'année parce qu'il s'ennuyait en cours alors qu'il rêve d'être pâtissier, a été pris aux Apprentis d'Auteuil ; il y suivra une formation professionnelle les après-midis. Le gamin est ravi.

Penser à toutes les colles et tous les avertissements de discipline qu'on s'est retenu de mettre pour ne pas charger son dossier scolaire et obérer ses chances d'être pris quelque part.

Et sourire.

Le plus beau métier du monde (#1)

Rédigé par MBKto - - Aucun commentaire

Une élève de Seconde m'interpelle à l'entrée du lycée avec un grand sourire :

"Ah, Madame, je voulais vous dire... pendant les vacances, j'ai joué à Trivial pursuit, et grâce à vous je savais où était le barrage des Trois-Gorges, j'ai gagné un camembert !"

Fil RSS des articles de cette catégorie