[5e] Haroun al-Rachid : bilan

Rédigé par MBKto - - Aucun commentaire

La séance s'est donc déroulée en trois temps, deux heures en classe et un temps de production à la maison.

Recherche d'information en salle info

Les élèves sont installés individuellement. La séance commence par une présentation, à la fois de l'objectif final et de l'outil "document de collecte". S'agissant de l'objectif, on rappelle brièvement de quelles informations une biographie se compose. Le cours précédent, consacré à la civilisation musulmane, a permis de présenter ce qu'était un calife. Pour le document de collecte, on précise bien les attendus exigés (date, l'URL des sites consultés...).

Dans les premiers instants de la recherche d'information, les vieux réflexes resurgissent et ma collègue et moi devons répéter aux élèves qu'on attend d'eux du vrai copié-collé : spontanément, certains ont commencé à modifier leur copié-collé pour rédiger déjà un paragraphe "personnel".

Techniquement, on s'aperçoit rapidement que le copié-collé n'est pas familier à tous. Il n'est pas évident pour un enfant de 11 ans de gérer plusieurs fenêtres sur un même écran, et de basculer d'une application à l'autre. Je ne sais d'ailleurs pas bien ce que représente, dans la tête d'un collégien, la "fenêtre" d'un logiciel.

Plusieurs s'attachent avant tout à la présentation : ils cherchent comment mettre leur prénom en couleur, changer la police de caractères pour le titre, etc. Je vois deux raisons possibles à ce réflexe : ces détails cosmétiques correspondent à des compétences assez simples donc rassurantes pour les élèves, ou bien ils ont l'impression que leur travail aura un aspect plus achevé, donc plus conforme à l'attente du professeur.

Des différences assez marquées apparaissent entre ceux qui se contentent d'une demi-page, sans trop tenir compte des avertissements du professeur qui précise qu'une fois au CDI, il ne sera plus possible de faire d'autres recherches, et ceux qui jouent avec les tailles de police pour essayer de caser un maximum d'informations sur la seule page A4 qui leur est autorisée.

Exploitation de l'information

Le travail sur la fiche intermédiaire est effectué pendant l'heure au CDI. Les élèves ne peuvent utiliser que leur document de collecte, et leur livre pour compléter : on ne retourne pas devant les ordinateurs. La fiche intermédiaire leur permet de classer les informations trouvées en trois rubriques, les guidant pour la rédaction du paragraphe. Une élève a spontanément utilisé trois surligneurs de couleurs différentes.

Parce que la disposition des tables se prête au travail en groupe, les élèves ont spontanément un réflexe de mutualisation méthodologique (je montre à mon voisin où trouver et où classer telle information), pas encore de mutualisation des informations elles-mêmes.

Rédaction de la production finale

Le paragraphe est rédigé à la maison. Je précise qu'il doit l'être à la main et que les élèves ne doivent pas faire d'autres recherches. Cela n'empêchera pas l'un d'entre eux de me rendre un travail dactylographié, composé en réalité de phrases copiées-collées de Wikipedia. J'ai pénalisé ce non-respect des consignes d'un 6/20 bien senti.

J'indique aux élèves que tous les documents seront ramassés ; seul le paragraphe sera noté, mais tout le travail sera pris en compte.

Évaluation

Pour l'évaluation, je tiens à ce que la démarche soit prise en compte ; sous la forme d'une évaluation du "respect des consignes données", elle entre pour moitié dans la note. J'établis une grille des éléments importants de la biographie (c'est-à-dire les connaissances à retirer de ce travail), que je souhaite voir figurer dans le paragraphe. Cela me conduit à sanctionner de facto les productions qui, s'égarant dans les détails de la fiche wikipedia, ont pensé nécessaire de raconter les aléas familiaux de notre personnage.

Sur le respect des consignes données, la fiche d'évaluation parait très détaillée mais, en réalité, j'ai été plus souple que prévu sur le comptage des points. Le barème indique cependant le poids relatif que j'accorde aux différents items. En l’occurrence, j'attends des élèves qu'ils aient utilisé leur document de collecte comme demandé, en complétant le cas échéant avec le livre, mais sans faire de recherche supplémentaire à la maison (ce que j'appelle "cohérence entre la fiche et la biographie").

J'ai été plus souple car, quelque part, il est idiot d'attribuer des points dans ce qui relève de l'évaluation de compétence ; mais je n'ai pas d'autre moyen que celui-là pour donner de l'importance à la démarche dans l'évaluation. Si je ne note que les connaissances présentées, les élèves en resteront au "mettons-en un maximum, le professeur se servira". Dans le cas de cette évaluation des compétences, les "points" sont davantage à comprendre comme "degré de réussite" (0/3 étant le signe d'une compétence non acquise, 3/3 compétence acquise, 1 et 2 permettant de graduer l'acquisition en cours).

Au final, les notes répartissent les travaux de la façon suivante :

  • n'ont pas la moyenne : les élèves qui ont bâclé le travail de recherche (tartines de wikipédia copiée-collée), n'ont pas su l'utiliser et ont fait une biographie de mauvaise facture (voir premier exemple ci-dessous)
  • entre 11 et 14 : les élèves qui ont collecté trop d'information et se sont noyés dans les détails, mais ont utilisé le livre pour s'y retrouver un peu ; certains ont même tout simplement recopié la chronologie donnée dans leur manuel. D'une certaine façon, la recherche sur Internet a été plutôt un handicap pour eux, mais ils ont eu un réflexe intelligent pour s'en sortir
  • au-delà de 15 : les élèves qui ont fait une recherche pertinente, l'ont bien exploitée, et ont rédigé une biographie utilisant à la fois leur recherche et les compléments trouvés dans le livre ; leur note témoigne d'une capacité de synthèse déjà développée.

Premier exemple (l'élève a eu 9/20)

Document de collecte : wikipedia reste la référence essentielle (mais non avouée).

Fiche intermédiaire : noyé par les détails sur son ddc, l'élève a du mal à organiser les informations.

Biographie : l'élève a retenu peu d'informations "importantes", la biographie n'est pas bonne.

Deuxième exemple (l'élève a eu 14/20)

Document de collecte : wikipedia, encore et toujours ; mais ici, pour mieux se repérer, l'élève a retenu des couleurs différentes (correspondant aux rubriques de la fiche intermédiaire).

Fiche intermédiaire : les informations sont relativement bien organisées.

Biographie : dans l'ensemble, le résultat est convenable (l'élève étant syrienne je ne tiens pas compte de ses fautes de français).

Troisième exemple (l'élève a eu 18/20)

Document de collecte : les infos sont pertinentes, plusieurs sites ont été utilisés

Fiche intermédiaire : les informations sont bien classées, et fournies.

Biographie : complète et synthétique.

 

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image :