Le plus beau métier du monde (malgré tout) (#6)

Rédigé par MBKto - - Aucun commentaire

Géographie, 5e.

Nous parlons "climat", donc températures, donc Celsius et Fahrenheit. Les élèves m'interrogent sur les Fahrenheit, je donne quelques explications sommaires et, dans une de ces envolées incontrôlées qui nous saisissent parfois, je pars sur Fahrenheit 451.

"451° Fahrenheit, c'est la température à laquelle brûle le papier. Ce livre, c'est un roman de science-fiction, donc qui se passe dans un futur imaginaire, où le gouvernement a décidé de brûler tous les livres...."

Frémissement d'excitation des élèves, "han, trop génial" : ne plus être obligés de lire des livres, le rêve...

OK. Je précise donc immédiatement :

"Non, mais attention, c'est terrible : c'est pour empêcher les gens de lire, donc de réfléchir, de penser, d'être libre..."

Réaction spontanée de l'un d'entre eux :

"Ben, on peut les télécharger sur Internet !?"

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image :