[5e] Haroun al-Rachid : présentation

Rédigé par MBKto - - Aucun commentaire

C'est donc avec ma classe de cinquième (26 élèves) que j'ai utilisé pour la première fois le "document de collecte" (voir les deux épisodes précédents). Voici en quelques mots la présentation de la séquence, qui s'organisait en deux heures (+ travail à la maison) en classe entière, avec une collègue prof-doc.

Objectif (production finale attendue)

Rédiger une biographie du calife Haroun al-Rachid.

Dans le cadre du chapitre d'histoire consacré aux débuts de l'islam, on présente aux élèves la civilisation musulmane. On peut le faire par l'étude d'un personnage ou d'une ville. J'ai retenu Haroun al-Rachid pour deux raisons.

La première est que l'exercice de la biographie est relativement simple à mettre en oeuvre. Les élèves en ont déjà fait en 6e, et il est facile de rappeler en début de séquence quelles informations il faudra chercher. Ils identifient facilement l'objet d'étude. La procédure étant nouvelle, autant que l'objectif leur soit familier.

La seconde est la présence, dans leur manuel, d'un ensemble documentaire (une double-page) consacré à Haroun al-Rachid, avec en particulier une petite chronologie. Comme professeur-documentaliste, je veux développer telle ou telle compétence de recherche d'information ; mais comme professeur d'histoire, j'ai besoin d'être sûre que les élèves retireront des connaissances de ce travail. En d'autres termes, la double-page du manuel assurait un filet de sécurité pour les élèves qui n'auraient pas réalisé une recherche d'information pertinente. Certains s'y sont intelligemment raccrochés.

Dispositions matérielles

La quotité horaire de l'histoire-géographie (-éducation civique) en 5e est de 3 heures par semaine. Les miennes sont réparties en 1 + 2 : j'ai cette classe deux heures d'affilée le vendredi en début d'après-midi.

Cet emploi du temps m'a permis d'organiser la séquence sur un seul cours :

  • une heure en salle informatique (collecte d'information)
  • une heure au CDI (exploitation des informations)

La salle info est bien pourvue, avec 37 postes. Au CDI, nous ne disposons que de 4 postes, avec une extension possible de 5 postes supplémentaires mais dans une-salle-à-côté-qu'il-faut-partager-donc-avoir-réservé-à-temps.

Plan de bataille

Avec ma collègue prof-doc, nous établissons le scénario suivant :

  • Collecte d'information individuelle ;
  • Élaboration d'une fiche pour le report des informations, préparée de telle sorte qu'ils organisent ces informations
  • Production finale en devoir maison. On impose de n'utiliser que les informations collectées sur le DDC, complétées avec le livre ; les élèves ne doivent pas faire de recherches supplémentaires chez eux.
  • Tout est ramassé, la biographie mais aussi les documents de travail.
  • Seule la biographie sera notée ; le respect des consignes sera pris en compte mais on n'évaluera pas la pertinence de la recherche.

Ce dernier point est dû au fait que c'est, pour les élèves, la première utilisation du DDC. On ne peut pas tout évaluer en même temps, et il me parait plus intelligent que les élèves éprouvent d'abord au moins une fois ou deux les difficultés liées à une recherche : j'ai retenu trop de détails, je me noie => je retiens la leçon et ma prochaine recherche sera plus efficace. Alors seulement on évaluera la pertinence de la recherche.

 

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image :