Les roses de Dieu

Rédigé par MBKto - - Aucun commentaire

Alphonse Karr, un écrivain français qui a vécu au XIXème siècle, a écrit quelque part : "Vous vous plaignez de trouver les rosiers épineux. Moi, je me réjouis et je rends grâces à Dieu que les épines aient des roses".

Ce ne sont pas les roses qui ont des épines, mais les épines qui ont des roses.

Il y a dans cette idée, au-delà du clin d'oeil, toute une philosophie de vie, l'appel à un autre regard sur le monde : dans un rosier, ne voir que les roses, qui seules font la valeur du rosier. Dans l'événement, vouloir ne voir que le positif. Dans un frère en humanité, vouloir ne voir que le meilleur. C'est bien ce à quoi le Christ ne cesse d'appeler ; c'est l'un des sens que l'on peut donner à cette exhortation du Discours sur la Montagne : "Cherchez d'abord le Royaume !" : en toute chose, en tout homme, avant tout anathème ou toute désespérance, cherchez d'abord si Dieu ne se révèle pas, et comment Il s'y révèle.

Mais, objectera-t-on, pas besoin d'avoir la Foi pour être optimiste envers le monde et indulgent envers les hommes, et l'on aura parfaitement raison. Oui, on peut fort bien pratiquer la Charité ou l'Espérance, voir les roses et même voir les futures roses dans les bourgeons, sans avoir la Foi. Certains chrétiens développent des théories vasouillantes d'où il ressort qu'un non-croyant qui penserait ainsi et agirait selon le bien serait "chrétien sans le savoir", et ils ont tort. D'abord c'est théologiquement faux, un non-baptisé n'est pas un chrétien ; ensuite personne n'a moralement le droit de "récupérer" de cette façon la bienveillance de quelqu'un.

Mais ils ont tort surtout parce que la Foi, ce n'est pas "vouloir (ou savoir) voir les roses du rosier". C'est bien plus que cela.

Quand un jeune homme offre un bouquet de roses à une jeune fille, il n'offre pas que des roses. La jeune fille comprend le message et, plus encore que les fleurs, c'est celui-là qui transforme sa vie.

Le christianisme proclame que Dieu, en amoureux transi de l'homme, ne cesse d'envoyer à chacun des roses par bouquets entiers. Certains ne voient que des paquets d'épines. D'autres plus heureux ont la chance de voir les roses.

Mais la Foi seule permet de comprendre le sens des bouquets.

Les commentaires sont fermés.